vendredi 22 avril 2022

A la folie!



Le pop corn c'est rigolo (surtout quand ça pète dans la casserole), c'est léger à manger, mais faut être honnête, ça goûte rien, à moins de le bombarder de sucre ou de sel et/ou d'aromates.
Du coup, j'étais toujours assez débitative quand je voyais des desserts à base de pop corn, je me demandais quel goût ça pouvait bien avoir (ou surtout ne pas avoir justement!) et encore plus dubitative quand je lisais dans le descriptif de la recette que le goût de pop corn ressortait vraiment bien (alors qu'il était souvent associé à des goûts ultra dominants -type fève tonka, café, orange....-) bref, pourquoi pas, mais j'y crois pas.
Mais comme je suis surtout curieuse et toujours curieuse surtout de goûter à de nouvelles choses, je me suis dit et pourquoi pas? Au moins je pourrais me faire ma propre opinion en me basant sur du concret.
Je cherchais une idée pour le gâteau des 8 mois de bébé. 
J'avais envie d'un truc ultra regressivo gourmand.
L'idée de base, c'était d'utiliser ma recette chouchou de cookie. De là a découler l'envie d'un caramel coulant associé à la cacahuète finement grillée et salée et finalement l'envie de tester enfin le pop corn dans une création sucrée.
J'ai cherché des idées sur internet et suis tombée sous le charme de 2 réalisations, celle de chez Surprises et Gourmandises ou j'ai chipé la recette du crémeux pop corn et celle de Cuore Bilancino ou j'ai choisi de tester la mousse pop corn.
Pour la déco je voulais rester dans des tons sobres et à l'inverse des 2 entremets de moiniversaire précédents (ICI et LA), ne pas faire de glaçage qui ici rajouterai encore du sucre à un ensemble déjà bien suffisament sucré, mais un fin flocage blanc.
Toujours le chiffre du mois à fêter fait d'une ganache montée et pochée, ici directement sur l'entremets avant flocage. Je suis fan du rendu!!
Je précise de suite avant que la question ne soit posée: non, je n'ai pas réalisé moi-même les petites chaussures (j'aurais adoré avoir ce talent là!!) il s'agit d'une déco en pastillage, et je les ai trouvé lors de ma dernière escapade lyonnaise chez Déco Relief. J'ai complètement fondue en les voyant et n'ai pas pu résister à l'envie de les acheter sans même être certaine que je les utiliserais. Et au final, je trouve qu'elles trouvent complètement leur place sur ce gâteau.
Niveau dégustation: 
c'est un entremets ultra gourmand, mais aussi très sucré faut pas se mentir. 
La partie cookie/caramel cacahuètes est tout bonnement irrésisitble.
Quand à la partie crémeux pop corn/mousse pop corn, prise dans la globalité de l'entremets, clairement on ne sait pas ce qu'on mange. Dégustée seule, on devine un léger goût de pop corn mais vraiment léger, de ce point de vu là, je suis donc plutôt déçue, mais comme je ne m'attendais pas à autre chose, c'est une déception toute relative
😅

Voilà, donc bébé a 8 mois...
Et clairement on est très loin de l'image d'épinal du bébé qui ne pleure que quand il a faim ou une couche sale et qui dort le reste du temps!!
Non, un bébé ne dort pas 20h sur 24 et les 4 restantes gazouille et fait des areuh, non, on ne le pose pas dans son transat le temps de vaquer à ses occupations en espérant qu'il va rester tranquille, sans broncher, non il ne fait pas "ses nuits" au bout de 15 jours... Non, non, non oh combien non, malheureusement!
J'aime mon fils de ton mon coeur, il est de loin l'être le plus précieux et je n'imagine pas une seconde ma vie sans lui, mais sincèrement, putain que c'est dur!! 
8 mois que la journée d'après est presque pire que celle d'avant, 8 mois que je me dis que ça va bien finir par s'arranger, mais que non. 8 mois qu'on me dit, madame, vous verrez quand.... il commencera à manger solide (non pas de changement), il commencera à se retourner (non non, toujours pas), il tiendra assis tout seul, il marchera... 8 mois que simplement je n'en peux plus, que je suis à bout et que je n'ai aucune solution.
8 mois qu'il pleure (hurle) toute la journée s'il n'est pas dans la poussette en balade ou dans mes bras, 8 mois que je n'ai plus ni dos ni bras (avec un syndrôme très marqué de canal carpien des 2 côtés, ça n'arrange rien), ni tympans, ni moral, 8 mois que je me douche dans les hurlements, que je cuisine dans les hurlements, que je ne peux même pas espérer aller aux toilettes sans hurlements.
8 mois qu'on me refuse une place en crèche et que les nounous sont toutes blindées pour que je puisse espérer au moins souffler une journée.
8 mois c'est à la fois si court sur une vie entière mais putain que c'est long quand tu le vis et que tu ne sais pas quand ça va finir par s'arrêter. 8 mois que je me dis qu'il faut que je tienne, que je n'ai pas le droit de craquer alors que j'aimerais hurler parfois et tout casser pour me défouler.
8 mois que je tente tout en espérant que ça sera enfin la solution miracle mais je ne constate aucun changement.
8 mois que je n'en peux plus des conseils des uns des autres, des "mais laisse le pleurer c'est des caprices", mais pourquoi tu ne fais pas ça, ou ça ou encore ça?? Ah mais le mien, il est pas comme ça (eh ben t'en mieux pour toi!!!)
Je ne vous cache pas que je suis au bout de la roulette. 
8 mois que je tiens avec des bouts de schotch... La fatigue physique n'est rien à côté de la fatigue morale, la fatigue de passer ses journées avec un bébé qui ne fait que pleurer, qui ne veut que les bras, la fatigue de voir que malgré le temps qui passe les choses ne s'arrangent pas, la fatigue de tout essayer mais que rien ne marche, la fatigue de ne plus rien supporter ni personne.
Et à côté de ça, c'est un bébé hyper sociable, qui adore le monde, le bruit, qui passe de bras en bras avec une banane jusqu'aux oreilles, et moi, un sourire de lui suffit à me faire fondre et à presque oublier à quel point c'est dur. J'essaie de graver à jamais ces moments là dans ma mémoire, j'espère que je ne retiendrais que le meilleur et finirai par oublier tout le reste. C'est ce qu'on me dit, alors je m'y accroche.
En tout cas, une chose est sûre, ce bébé, je l'aime à la folie!



Moule Universo Ø 18 - h 5 v 1200 ml
Insert: moule Universo  Ø 14 -  h 4,5 v 600 ml
soit pour +/- 8 personnes







125 g de maïs à pop corn nature
1 c à s d'huile de colza
***
Placer le maïs dans une grande poême antiadhérente. Ajouter l'huile et remuer bien pour enrober le maïs.
Couvrir et laisser éclater sur feu moyen.
Il est également possible de faire éclater le maïs au micro-ondes :)








Cookie aux pépites de chocolat (Ø 14)
40 g de beurre 1/2 sel mou
90 g de cassonade
1 oeuf de petit calibre
125 g de farine type 45
5 g de levure chimique
50 g de pépites de chocolat
***









Préchauffer le four à 180°
Dans la cuve d'un robot muni du fouet, verser la cassonade, la levure et le beurre coupé en morceaux. Fouetter jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux et blanchisse (ne pas hésiter à battre énergiquement pendant au moins 5 min).
Ajouter l'oeuf et continuer de fouetter jusqu'à ce qu'il soit totalement incorporée (fouetter encore 5 min à vitesse maximale). Ajouter les pépites de chocolat. Mélanger.
Retirer la cuve du robot et incorporer la farine. Mélanger à la main jusqu'à l'obtention d'une masse homogène. Ramasser en boule.
Etaler sur 1 cm d'épaisseur en donnant une forme arrondie.
Cuire 12 à 15 min
Détailler de suite à l'aide d'un cercle de 14 cm.








Crémeux pop corn (Ø 14)
*
180 g de crème liquide entière + la quantité suffisante pour compléter le poids après infusion
30 g de pop corn nature éclaté 
45 g de jaunes d'oeufs
30 g de sucre
2 g de gélatine en poudre + 12 g d'eau très froide
***








Faire chauffer sur feu doux la crème et le pop corn. Retirer du feu, couvrir et laisser infuser jusqu'à refroidissement (+/- 1 heure).
Gonfler la gélatine dans l'eau très froide. Remuer et réserver au réfrigérateur 15 min.
Mixer la crème et le pop corn. Chinoiser en appuyant bien. Compléter avec de la crème de sorte à obtenir un poids total de 180g.
Blanchir les jaunes d'oeufs et le sucre.
Chauffer la crème infusée au pop corn et verser sur le mélange jaunes/sucre blanchit. Remuer bien et faire chauffer sur feu doux sans cesser de remuer jusqu'à ce que le mélange atteigne 84° (procédé identique à une crème anglaise).
Retirer du feu et ajouter la gélatine gonflée.
Remuer, mixer au mixeur plongeant et verser dans un cercle de 14 cm.
Réserver au congélateur pour raffermir puis recouvrir du caramel au cacahuètes.








Caramel Cacahuètes
130 g de crème liquide entière
35 g de lait
20 g de sirop de glucose
100 g de sucre
35 g de beurre 1/2 sel
2 g de gélatine en poudre + 12 g d'eau très froide
QS cacahuètes grillées salées (apéritives)
***









Gonfler la gélatine dans l'eau très froide. Remuer et réserver au réfrigérateur 15 min.
Cuire le sucre et le sirop de glucose à sec dans une poêle anti adhésive jusqu'à ce qu'il obtienne une jolie couleur ambrée.
Chauffer la crème et le lait et verser sur le caramel petit à petit sans cesser de remuer. Ajouter le beurre en parcelles et laisser fondre en remuant.
Retirer du feu, chinoiser et ajouter la gélatine gonflée.
Remuer et laisser tiédir.
Conserver 15 g de caramel pour la ganache montée et 1 c à s pour la déco final et verser le restant sur le crémeux pop corn congelé. Répartir bien uniformément les cacahuètes grillées salées.
Déposer dessus le cookie pépites de chocolat. Appuyer pour bien faire adhérer et réserver l'ensemble au congélateur jusqu'au moment du montage final.









Mousse Pop Corn
*
225 g de lait
35 g de pop corn nature éclaté
= infuser 12 heures, filtrer et conserver 135 g
1,5 g de gélatine en poudre + 9 g d'eau très froide
110 g de chocolat blanc de couverture (à au moins 30%)
120 g de crème liquide entière très froide (si possible à 35%)
***






Porter le lait à ébullition. Le verser sur le pop corn, couvrir et laisser infuser 12 heures au réfrigérateur.
Chauffer de nouveau, filtrer et conserver 135 g.
Gonfler la gélatine dans l'eau très froide. Remuer et réserver au réfrigérateur 15 min. Ajouter la gélatine au lait aromatisé chauffé et versé sur le chocolat préalablement fondu.
Mélanger bien.
Laisser tiédir à 30° et fouetter la crème en une chantilly molle et l'ajouter délicatement.








MONTAGE
Verser la totalité de la mousse pop corn dans le moule universo Ø 18.
Placer au congélateur 5 min pour raffermir légèrement.
Ajouter bien au centre l'insert crémeux pop corn/ caramel cachuètes/ cookies.
Appuyer pour bien faire remonter la mousse le long des parois. Lisser à l'aide d'une grande spatule. Filmer au contact et réserver au congélateur 24 heures.














Ganache montée Caramel
30 g de crème liquide entière (si possible à 35%)
25 g chocolat blanc de couverture (à au moins 30%)
15 g du caramel précédemment réalisé
1 g de gélatine en poudre + 6 g d'eau très froide
70 g de crème liquide entière (si possible à 35%)
***










Gonfler la gélatine dans l'eau très froide. Remuer et réserver au réfrigérateur 15 min;
Chauffer les 30 g de crème et une fois chaude la verser sur le chocolat haché. Ajouter le caramel et la gélatine gonflée. Remuer, Mixer au mixeur plongeant pour bien lisser l'appareil. 
Ajouter les 70 g de crème froide, mixer.
Filmer au contact et réserver au réfrigérateur au moins 12 heures.
Une fois parfaitement refroidie, monter en chantilly au fouet à vitesse moyenne en faisant bien attention à ne pas trop la monter et risquer ainsi de la faire grainer.
Verser dans une poche pâtissière munie d'une douille lisse n°6. 
Pocher la ganache en points plus ou moins réguliers en donnant la forme d'un 8 et le plus plats possibles directement sur l'entremets congelé. 
Déposer délicatement dessus une feuille de rhodoïd en aplatissant très légèrement. 
Réserver au congélateur pour durcir.
Floquer l'ensemble au spray velours blancs.
Déposer sur un plat de service et réserver au réfrigérateur une dizaine d'heures pour décongélation.
Réserver à t° ambiante 40 min avant dégustation.

18 commentaires:

  1. Bonsoir Isabelle, venue ici par gourmandise, je me sens obligée de vous laisser un message de soutien. Je suis une "vieille" maman d'un jeune fille de 24 ans (qui va très bien) et j'ai toujours une grande compassion pour ce genre de situation que j'ai moi même vécue. Aujourd'hui la pression sur les mères est de plus en plus grande avec notamment la difficulté des modes de garde, par contre il y a aussi de plus en plus de possibilités de se faire aider, et de plus en plus de compréhension de ce phénomène qui pour moi est bien au delà du baby-blues. Personnellement, j'ai consulté médecin, pédopsy, pris moi même des médicaments, etc ... finalement les solutions m'ont été amenée par des soins de type osthéopathie, reiki, homéopathie pour ma fille. A l'époque on ne prenait pas les enfants dans les chambres avec nous et franchement je regrette de ne pas l'avoir fait et de l'avoir laissée pleurer, cela n'a strictement rien changé et c'est d'une grande violence pour un bébé. Un seul conseil, faites vous aider, n'ayez pas peur ou honte, parlez à des professionnels. Ma fille s'est révélée être une grande migraineuse dans sa toute petite enfance, mais hélas elle a aussi gardé un caractère difficile. Non un enfant ne se dresse pas, il s'élève, il s'éduque, mais sa personnalité sera incontournable ... Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre message.
      Mon fils est suivi par un ostéo, une chiro, fait de la kiné 1 x par semaine et là j'attends un rendez-vous avec une kinesiologue spécialiste dans l'intégration des réflexes archaïques 🤞.
      Comme sa chambre est tjrs en travaux, il dort dans notre chambre depuis sa naissance.
      Et je suis d'accord, on ne laisse pas un bébé pleurer!

      Supprimer
  2. Bonjour Isabelle
    Très intriguée par cette recette j'ai lu tout ce que vous aviez écrit.
    Je ne voudrais pas ajouter mes expériences (je suis sage-femme de formation)et non on ne laisse pas un bébé pleurer (c'est pour lui sa façon de s'exprimer)
    Pour mon fils ce qui a bien marché(pleurs la nuit pendant 2 ans) c'est de la musicothérapie avec un pédo-psychiatre.(en fait il avait un reflux gastro_œsophagien qui le faisait pleurer )
    Je suis également grand-mère d'un petit-fils de 3 1/2ans qui a beaucoup pleuré; ma fille faisait tout en le portant avec une écharpe de portage un peu comme le font les africaines, et çà marche. Depuis elle a fait une formation et donne des cours de portage bébés
    J'espère que je ne vous ai pas ennuyée avec tout çà, bon courage et c'est merveilleux un petit d'homme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a un RGO (suivi par une gastro pédiatre)
      Avait un torticolis du a un accouchement difficile.
      Je ne le laisse jamais pleurer, c'est pour ça qu'il est toujours dans mes bras, il hurle dans les écharpes ou les portes bébé

      Supprimer
    2. Moi aussi mon fils avait un torticolis à la naissance il refusait de téter plus les laits en poudre mon pédiatre m avait conseillé le lait en bouteille viva vitamines il l a bu mais n'a fait que ses nuits à 13 mois par contre il a eu une première dent à 3 mois et demi, pour la crèche faites vous aider par votre assistante sociale,je travaillais avant dans une CAF.

      Supprimer
  3. Magnifique comme toujours et très régressif, j'adore!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Madame.
    Je regarde souvent vos magnifiques recettes et je n'ai jamais laissé de message... j'espère pouvoir très prochainement réaliser une aussi jolie pâtisserie que vos créations splendides.
    Ce qui me fait laisser un message aujourd'hui c'est en lisant la souffrance de votre enfant que vous relatez. Un p'tit bébé ne pleure pas pour rien et faisant moi même un "travail personnel" depuis de nombreuses années - tout en ayant eu la chance d'orienter plusieurs parents pour aider leurs enfants - je me permets de vous donner une piste de réflexion pour aider votre enfant qui exprime, par ses pleurs, son parcours de vie. Donc une consultation auprès d'un ou d'une psychanalyste pourrait vous aider - votre petit a probablement besoin de mettre des mots pour apaiser ses maux. De plus, pour avoir déjà aidé de cette façon une maman qui a fait cette démarche pour son enfant (les 2 parents étaient présents à la consultation) je peux vous assurer qu'après 1 seule séance le problème (pour ce petit c'était sa naissance difficile) que le problème a été réglé.
    Bon courage à vous et je vous souhaite le meilleur pour votre petit et vous même.
    Bien cordialement.
    Véronique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme j'ai dit dans un commentaire un peu plus haut, j'ai rdv avec une consultante en intégration de réflexes archaïques qui devrait justement lui faire revivre son accouchement.
      Le dernier mois de grossesse a été difficile pour lui, il est né avec 4x le cordon autour du coup et la ventouse.
      J'attends énormément de ce rendez vous

      Supprimer
  5. Hello, je ne commente jamais car vos recettes sont sublimes, mais je n'ose jamais me lancer, et il me manque clairement du matériel, (rien que pour les flocages... :D ) mais votre message m'a fait monter les larmes et m'a bouleversée d'émotions, je me suis vue revenir en arrière avec mon second Bébé...
    Le premier ayant fait ses nuits rapido et ne pleurant que pour nous informer de sa faim ou de ses couches sales, je n'imaginais pas que le suivant pouvait être tout autre...
    Alors naissance en 25 minutes, déchirant tout sur son passage, et depuis il reste un Bulldozer... Il a fait ses nuits après 22 mois, et passait des parties de nuit en hurlant, tapant... Nous l'avions transféré dans un lit parapluie pour qu'il ne se blesse pas, changé les meubles de place, même changé d'étage car il lui arrivait de réveille son frère... Bref !
    Des micros siestes en journée, mais souffrant de reflux, il était constamment en transat très relevé ou en écharpe, porte-bébé...

    Bref, tout ça pour dire que cela passe, mais vous avez déjà mis en place des choses qui devraient l'aider et vous aider.

    Je vous envoie tout mon soutien, tout mon courage, et ma force, car le manque de sommeil est cruel...

    Aujourd'hui, cela reste un enfant adorable, apprécié de tous, mais d'un tempérament volcanique et colérique (mais les colères sont de très courtes durées, l'osthéo qui le suit, dit que c'est un hyper sensible (merci...))

    Continuez de nous enchanter par vos billets et je me permets de vous embrasser

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour, Isabelle, ne pas avoir honte de VOUS faire aider, et aussi de partager votre petit avec la famille ou ami(e)s même pour quelques heures, car tant que La solution ne se trouve pas, s'est très usant moralement et quand le moral ne va pas, rien ne va.😋 mon idem, je vous passe les détails, c'est le kiné qui à dis cela n'est pas normal et ma dirigé vers mon médecin, qui m'a dirigé vers les urgences du CHU verdict au bout de 5 heures d'attentes et d'angoisses, cardiopathie complexe, quand un bébé pleurs c'est sa seule façon de s'exprimer, bon courage et merci pour ce superbe entremet 🙏🌈

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il voit kiné, ostéo, chiro... La pédiatre aussi connait la situation, la seule chose que tous me disent,c'est: "vous êtes courageuse madame"
      A bout, un jour je l'ai conduit aux urgences, il s'est tapé des barres de rires tout le long de l'auscultation 😓, bon au final, la médecin n'a rien trouvé d'anormal ce qui m'a soulagé, mais n'empêche que je ne trouve pas ça normal qu'il pleure dès qu'il n'est plus dans mes bras ou dans sa poussette en balade.
      Heureusement pour nous, la nuit il dort plutôt pas mal et dans son lit même s'il nous réveille pour une tutu ou pour téter une fois où deux.

      Supprimer
  7. Magnifique recette comme d’habitude. Je suis admirative dans ces circonstances familiales particulières que vous preniez le temps de partager vos recettes et votre ressenti de Maman. Je vous souhaite bon courage et espère pour vous que la consultation que vous attendez vous permettra de trouver une solution. Merci.

    RépondreSupprimer
  8. Bonsoir
    Comme je vous comprends ! Je suis maman d un petit bonhomme de 2 ans et demi et moi aussi j ai connu :
    Les nuits courtes, beaucoup trop courtes...Et ce n est pas fini, il m appelle en moyenne 1 ou 2 nuits par semaine.
    Les reflux
    Les longues balades en poussette (y compris dans le froid, sous la pluie). Le point positif, j ai des mollets en béton !!
    Moi aussi, j ai un bébé "koala", toujours pendu à moi, encore plus quand il est fatigué. Sa phrase préférée: "les bras maman !"
    Et j en oublie sûrement, c est bon signe, ça veut dire que je commence à ne retenir que le meilleur !!
    Pour moi, ça a commencé à aller mieux vers 18 mois et à aller bien vers 2 ans, sachant que tout est relatif. Il y a toujours des jours avec et des jours sans ! Mais c est vrai que je ne pensais pas que ce serait si difficile.
    Je ne vous donnerai pas de conseil, de solution miracle. Chaque enfant est different, en tant que parent on fait comme on peut, du mieux qu on peut...
    Courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère tellement que je ne retiendrai que le meilleur!! Mais une chose me soulage, lui, il oubliera

      Supprimer
  9. Bonjour Isabelle, merci, et bravo pour ce dessert qui va me plaire, moi j'aime (un peu trop...) le sucre, quoique de moins en moins. ET.... Mon Dieu, je compatis. Je connais. Mon fils aîné ressemblait trait pour trait au vôtre! Je suis tombée enceinte "par surprise" quand il avait 15 mois et j'ail failli défaillir tellement j'étais moi aussi déjà au bout du bout, du bout du bout ;-). Il aura bientôt 4 ans et demi, et franchement, ça s'oublierait presque... mais pas complètement, faut pas abuser. J'oublierai JAMAIS la fatigue et le stress, mon sentiment d'ingérance et de dépassement total, les commentaires de copines dont les bébés dorment vraiment (bah oui, ça existe, mais pas chez moi... mon deuxième c'était vraiment pas ça non plus) 20 heures sur 24 et qui te regardent un peu interrogée. Qui osent parfois te sortir qu'elles sont fatiguées (et LÀ, tu pourrais devenir violente... vraiment...). J'ai ADORÉ reprendre le travail, j'avoue, ça m'a fait quand même du bien. Mais quand tout s'est apaisé (oui, ça s'apaise, un jour... mais chez nous il a fallut bien plus que 8 mois... sans vouloir vous décourager, juste pour préparer ;-)) j'ai fini par trouver du beau même dans ce qui m'avait semblé si dur. Ca passe vite (mais pas quand on est dedans, c'est vrai), vraiment vite, et les beaux jours arrivent, vous avez fait le plus dur. Des bises virtuelles à vous et votre bébé.

    RépondreSupprimer
  10. Ah, là encore, faire de si jolis gâteaux en étant si crevée, bravo ! Vos soucis maternels me font penser à la bd de Leslie Plée, "Depuis que j'ai un bébé" : je recommande, pour rire et voir qu'on est loin d'être les seuls... En tout cas courage, vraiment, ça va passer, même si j'ai bien conscience que quand on est en plein dedans et qu'on n'a pas fait une nuit complète depuis des mois on puisse perdre un peu en optimisme... Mais ça va vraiment passer (et dans mon expérience, avec les petits, ça passe dès qu'on a pleinement accepté la situation... ça m'a TOUJOURS fait ça avec mes deux enfants, sans exception, pour tout : ils doivent avoir un sixième sens "spécial maman") !

    RépondreSupprimer

Un bout de quelque chose à dire ???

JE TÂCHE DE RÉPONDRE À TOUT LE MONDE, CEPENDANT, ÇA PEUT PARFOIS ME PRENDRE DU TEMPS.

Les messages publicitaires, les Spams et les bots... seront immédiatement supprimés, alors ne perdez pas votre temps!!

ATTENTION: les questions où les réponses peuvent être trouvées par une simple recherche personnelle de votre part sur internet (ou présentent dans le texte introductif ou la recette en elle-même) ne trouveront plus de réponse de ma part.
Merci de bien lire la recette en entier ainsi que les autres commentaires avant de me poser vos questions, bien souvent les réponses y sont déjà données 😉
Merci de votre compréhension